Historique

 

Cửu-Long Võ-Đạo – La voie martiale des Neuf dragons

L’école des 9 Dragons (ou «Cửu-Long Võ-Đạo») tire son nom du plus grand fleuve d’Asie, le Mekong, avec ses 4180 km.

Il prend sa source au Tibet et traverse le Yunnan. Quittant alors le territoire chinois, le fleuve suit la frontière entre le Laos et la Birmanie, traverse Luang Prabang, puis forme la frontière entre le Laos et la Thaïlande jusqu’au sud du Laos. Il traverse le Kampong Cham et Phnom Pênh au Cambodge.
A partir de là, il se devise en 9 branches, qui coulent vers 9 directions, parmi lesquelles, 5 branches traversent les villes de Sadec, Vinh Long, My Tho, An Giang, Can Tho et Ba Xuyen au sud du Vietnam. Enfin, il se déverse dans la mer méridionale.

Par la forme de ses 9 branches, le Mekong est nommé Cửu-Long en Vietnamien soit les 9 dragons.

Les Cửu-Long ou 9 dragons ont la responsabilité de diffuser l’esprit et la puissance de sa source mère vers les 9 directions du fleuve.

La fédération Cửu-Long Võ-Đạo a été fondée, peu après le départ des troupes japonaises de la péninsule du Sud-Est Asiatique, suite à leur capitulation qui marqua la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Cette fédération réunit Neuf célèbres Maîtres d’arts martiaux chinois et vietnamiens, pour créer ce que l’on appelle «la Voie Martiale des Neuf Dragons ».

Chaque Maître apporta leur style et spécialité dans l’enseignement dispensé dans un centre de formation pour futurs professeurs et experts à Saïgon (futur Ho-Chi-Minh Ville). Près de 150 moniteurs s’y entraînaient chaque jour, triés sur tous les clubs et écoles de ces Neuf Maîtres.

Grâce au savoir commun de ses 9 Vénérables, le style de l’école devient complet et diversifié.
Les Neuf Sages se devaient ensuite de s’assurer leur succession, pour qu’ainsi perdure leur savoir.

historique-1970

Ecole des moniteurs au Vietnam (années 1970 – 1978)

Le Cuu-Long Vo-Dao en France

L’école Cuu-Long Vo-Dao est fondée en 1981 à Nantes par Maître TRAN Hoai-Ngoc et son épouse.

ngoc-khanh-dang-tap-1980-copie1

Après douze ans d’enseignement, cinq clubs ont été développés, comptant plus de trois cents élèves et trente deux moniteurs.

Le but de M. TRAN était de partager son savoir et faire découvrir une discipline basée sur la dextérité, la rapidié des mouvements et le contrôle de soi.
Il veut prouver que les arts matiaux peut être utilisés pour combattre mais aussi pour fortifier la santé.

gia-dinh-ngoc-2006-copie2

C’est la raison pour laquelle Maître TRAN, durant de longues années, a continué à développer son Art Martial en énergie interne et externe.

En 1992 M. TRAN et sa famille s’intallent sur la Côde d’Azur. Il y crée sa première école de Kung-Fu à Cannes et à Mougins,
puis à Villefranche-sur-Mer 1994 et enfin à Nice en 1995.

Depuis cette époque, M. TRAN a rajouté deux nouvelles disciplines à son enseignement traditionnel, le Qi-Gong et le Tai-Chi-Chuan.

j0113082

En parallèle, il enseigne les arts énergétiques issus de la Médecine Traditionnelle Asiatique à savoir , l’acupuncture, la digitopuncture, le massage énergétique et la gymnastique de longévité (Qi-Gong énergétique).

Il a transmis son enseignement ancestral à de nombreux pratiquants et praticiens du milieu médical, notamment infirmières, Kinésithérapeutes, Ostéopathes et Chiropracteurs.